MÉCANIQUE

D'après Anthony Burgess, mise en scène Georgios Karakantzas

11 & 12 MAI

à 20h - 11/05
à 14h15 - 12/05 - scolaire
à 20h - 12/05
durée 1h

J'achète ma place

« Le monde est moche et ne mérite pas de pitié. Seule la beauté mérite le respect. »

Un homme donne des conférences à travers le pays, vantant les bienfaits de la méthode Dr. Bromsky. Il est le symbole de la réussite de cette méthode. Adolescent, il fut un sujet ultra violent, transformant la ville en un terrain de jeu violent avec ses drougs, en rupture avec la société. Grâce à une cure expérimentale, il a pu réintégrer la société… mais aujourd’hui, il ne se sent pas très bien, sa machine interne déraille… Le passé refait surface.

Toutes les nuits, Alex – 14 ans – et ses « drougs » boivent du « lait gonflé », arpentent la ville, castagnent des vieux pour leur voler leur fric, violent des jeunes filles et se battent avec la bande à Willie. Mais un jour, lâché par ses amis, Alex se fait arrêter et condamner à quatorze ans de prison. Alex s’habitue plutôt bien à la prison et se lie avec le chapelier, histoire de pouvoir trouver à l’église un peu de tranquillité. Au bout de deux ans, Alex est placé dans le programme du docteur Bromsky, qui promet une guérison totale de ses pulsions violentes en quinze jours.

« Il n’y a rien de plus naturel qu’un fruit. L’orange est un fruit. Le fruit peut être bon, comme il peut être mauvais. Quel qu’il soit, c’est sa nature. Un fruit ne peut pas être mécanique : il EST. Tout comme devrait être les Hommes, libres d’être dans le bien ou dans le mal, selon leur nature. Essayer de mécaniser l’esprit d’un Homme, de le changer, c’est comme de vouloir mécaniser un fruit : c’est impossible. » Anthony Burgess


Libre adaptation du roman d’Anthony Burgess Orange mécanique Catherine Verlaguet
Mise en scène Georgios Karakantzas
Lumière Jean-Louis Floro, Régie lumière, consultant lumière Boualem Ben Gueddach, manipulation Boualem Ben Gueddach, son Stéphane Chapoutot, régie son, composition, manipulation Hugues Cristianini, vidéo Przemyslaw Reut, images Julien Chiclet, costumes Nina Langhammer

Avec Stéphane Miquel (comédien, marionnettiste), Hugo Querouil (manipulation marionnette)

Coproduction Anima théâtre, La Garance Scène nationale de Cavaillon, Pôle Arts de la Scène – Friche Belle de Mai
Coréalisation Théâtre des Halles & La Garance Scène nationale de Cavaillon
Le spectacle reçoit le soutien de l’ Espace Périphérique (Mairie de Paris – Parc de la Villette), le Théâtre Massalia, la Fabrique Mimont, Superstrat

 Agence de Voyages Imaginaires, Le Théâtre de Cuisine, Scènes et Cinés Ouest Provence sont partenaires de ce spectacle

La Compagnie Anima Théâtre est soutenue pour ce projet par la Ville de Marseille et par la DRAC Provence Alpes Côte d’Azur

Visuel © Georgios Karakantzas


  • Spectacle à partir de 13 ans
  • Jeudi 11 et vendredi 12 mai à 20h
  • Tarifs : 21 – 10 €
  • Abonnez-vous : 3 places 30 € / 6 places 50 €, toutes les infos ici
  • Buvette : l’association La bulle sert 1h avant et 1h après la représentation (boissons et petits grignotages de qualité, faits maison)
  • Vendredi 12 mai à 14h15 – représentation scolaire (renseignements et inscriptions : 04 90 85 02 38 / 04 90 78 64 60)