Regarder la bande-annonce

création 2010 – Rhinocéros

De Eugène Ionesco.
Mise en scène, scénographie Alain Timar.
Durée 1h45

Spectacle en Coréen surtitré français.

Transposer Rhinocéros dans le monde de l’entreprise avec neuf comédiens et un percussionniste coréens, donne un sacré coup de fouet à cette œuvre phare du théâtre de l’absurde. Replacer cette pièce dans un cadre asiatique et libéral apporte un souffle de postmodernité qui sied bien à Ionesco et à notre temps. Dans un univers dévoré par une maladie contagieuse, tout le monde est touché par la « rhinocérite » sauf Bérenger, l’homme qui préfère son humanité au confort d’être comme les autres. Cet ultime résistant a pris conscience du danger et essaie de réagir en mettant en avant les valeurs de l’amitié, du lien social, de l’amour… Chez Ionesco, le mal mental, idéologique, furieusement contagieux, c’était le totalitarisme. Il prend une autre forme, mais pas si éloignée, dans cette version qui dénonce avec force le capitalisme triomphant. Ici, pas de masque, ni de rhinocéros en carton-pâte mais une lente descente en abîme de l’humanisme des protagonistes, laissant place à la simple bestialité, omniprésente dans cette ère de « mondialisation » effrénée, dans laquelle le monde se transforme en une grande surface sans âme et sans états d’âme… La mise en scène, par un habile jeu de miroirs, nous renvoie toujours plus précisément à nos propres images. Sommes-nous, nous aussi, frappés de rhinocérite ? Sommes-nous résistants ? Et jusqu’à quel point ?

Avec: Joon PARK,
Jinhwi KANG,
Choonsung JI ,
Jeonghwa CHOI ,
Jihyun LEE,
Soyoung LIM,
Bomi PARK,
Duyoung MA ,
Hajun KIM 

 

Musicien Young-Suk Choi
Création lumière et son : Alain Timar et Hugues LeChevrel
Costumes, maquillage Dong Sook Lee
Interprète, sous-titres : Sohee Han

Crédit photo : © Valérie Suau et Manuel Pascual

Coproduction Théâtre des Halles, Seoul Performing Arts Festival, Corean Cultural Center, Ansan Culture and Arts Center.
Avec l’aide de la DRAC PACA/ Ministère de la Culture et de la Communication, Conseil Régional PACA, Conseil général du Vaucluse, Ville d’Avignon.
Avec le Soutien du Arts Council Korea.