RABUDÔRU, POUPÉE D’AMOUR

Texte et mise en scène Olivier Lopez

Jeudi 8 AVRIL
20H

Théâtre

Durée 1H35

À partir de 12 ans

J'achète ma place

Dans une petite ville de province touchée par la désindustrialisation, une usine de jouets est rachetée par un groupe japonais afin de lancer la fabrication d’un nouveau type de produit : les poupées d’amour, version grandeur nature de la poupée Barbie à destination des adultes.

Nora et Thierry se préparent fébrilement à la naissance de leur enfant. L’usine qui les emploie, sur le point de fermer, est rachetée par Rabudôru Industry afin de fabriquer des poupées à l’imitation humaine si fidèle qu’elles en deviennent troublantes…

Cette perspective inquiète Nora qui déclenche un mouvement social au sein de l’entreprise : elle refuse de fabriquer ces femmes-objets qui risquent de bouleverser les équilibres sociétaux et pourraient rétrograder la condition des femmes. 

Si certains salariés rejoignent son combat, d’autres entrevoient dans ces love-dolls un produit révolutionnaire et l’espoir d’un développement économique sans précédent ; à l’image de Thierry, qui n’hésite pas à en acquérir une pour aider son père à combattre sa solitude et la maladie d’Alzheimer.

Texte et mise en scène Olivier Lopez
Avec Alexandre Chatelin, Didier de Neck, Laura Deforge et David Jonquières
Collaboration dramaturgique Julie Lerat-Gersant, assistante à la mise en scène Lisa-Marion McGlue, création lumière Louis Sady, création son Nicolas Tritschler, régie son – stream Pierre Blin, cadrage et réalisation vidéo – stream Jonathan Perrut, régie vidéo Olivier Poulard, cadrage et régie plateau Simon Ottavi, costumes Angela Séraline et Carmen Bagoé (Atelier Séraline), décors et accessoires Luis Enrique Gomez, fabrication de la poupée 4WOODS, perruques Muriel Roussel
La Cité Théâtre

Achetez vos places

_

Productions

Production La Cité Théâtre
Coproduction Le Volcan – Scène nationale du Havre, la Saison culturelle de la Ville de Bayeux, le Théâtre des Halles – scène d’Avignon, l’Archipel – Scène conventionnée de Granville, DSN – Scène nationale de Dieppe, La Comédie de Caen – CDN de Normandie et Kinneksbond – Centre culturel Mamer (Luxembourg)

 

Compte tenu du contexte sanitaire, le port du masque est obligatoire à l’intérieur du théâtre et en salle. Les règles de distanciation en vigueur nous obligent à réduire nos jauges.

Photographie ©Virginie Meigné