THE GREAT DISASTER

de Patrick Kermann

CONSERVATOIRE
14H45

1h20

J'achète ma place

14 avril 1912 à 23h40, le Titanic coule avec à son bord Giovanni Pastore chargé de nettoyer les 3177 cuillères à dessert pour les
passagers de première classe. Giovanni a disparu mais n’est pas
compté parmi les victimes. Il est oublié. T he great disaster nous
raconte son trajet de vie et de mort. Du fond de la mer, il nous livre son histoire. Il nous offre aussi le récit d’un monde qui s’éteint et d’un autre qui naît.
Patrick Kermann propose poème à scander et une réflexion sur nos choix de vie : si rien ne se perd ni ne se crée, à défaut de se transformer, tout ne se perpétue-t-il pas, immuablement ?

Mise en scène Olivier Barrere, Aurélie Pitrat et Erick Priano
Scénographie, lumières Erick Priano, costumes Coline Galéazzi, accompagnement
artistique Marion Bajot

Avec Olivier Barrere

Compagnie Il va sans dire


Coproduction La Garance – Scène nationale de Cavaillon, Festival les Nuits de l’Enclave (Valréas), Éclats de scènes (Bollène)
Olivier Barrere est Compagnon de La Garance – Scène nationale de Cavaillon. La Cie Il va sans dire est soutenue par la Ville d’Avignon et le Conseil départemental de Vaucluse.
Coréalisation La Cie Il va sans dire / Théâtre des Halles


crédit photo : Erick Priano

du 5 au 26 juillet ( relâches les mardis 9, 16, 23)