MOI, DANIEL BLAKE

D'après un film de Ken Loach sur un scénario de Paul Laverty

CHAPITRE
16H30

1h35

J'achète ma place

« Moi Daniel Blake, je suis un citoyen, rien de plus et rien de moins ! »

Daniel Blake, ouvrier de 59 ans, est victime d’un accident cardiaque qui l’oblige à cesser de travailler et à faire appel pour la première fois aux aides sociales. Il se voit contraint par l’administration à une recherche d’emploi intensive sous peine de perdre ses indemnités. Commence alors une descente aux enfers par un labyrinthe administratif qui l’oblige à suivre de multiples procédures, recourir à des centres d’appels toujours occupés, répondre à des convocations et se rendre à des entretiens absurdes jusqu’à ce qu’il comprenne que tout est fait pour le dissuader dans ses démarches. Il se lie d’amitié avec Katie, une jeune mère célibataire sans emploi, elle aussi confrontée à l’absurdité de l’administration. S’ensuit une belle histoire de solidarité et de soutien mutuel.

Joël Dragutin propose une subtile adaptation théâtrale de l’émouvant film de Ken Loach, Palme d’or à Cannes en 2016, qui dénonce le système libéral inhumain à l’œuvre en Europe aujourd’hui.

Adaptation et mise en scène Joël Dragutin

Assistant à la dramaturgie et traduction Géraud Benech, assistantes à la mise en scène Diane Calma et Laora Climent, création lumière Orazio Trotta, création son Thierry Bertomeu, costumes Janina Ryba, régisseur général Rémy Chevillard, photographies Jean-Michel Rousvoal

Avec Jean-Louis Cassarino, Jean-Yves Duparc, Sophie Garmilla, Aurélien Labruyère, Stéphanie Lanier, Fatima Soualhia Manet et Clyde Yeguete


Coproduction Compagnie Joël Dragutin et Nouvelle scène nationale de Cergy-Pontoise et du Val d’Oise

Production déléguée Compagnie Joël Dragutin avec Les 2 bureaux / Prima donna

Joël Dragutin est artiste associé à la Nouvelle scène nationale de Cergy-Pontoise et du Val d’Oise

Avec le soutien de l’Adami

Coréalisation Compagnie Joël Dragutin / Les 2 bureaux / Prima donna / Théâtre des Halles


Crédit photo DR

Du 5 au 28 juillet (relâches les mardis 9, 16, 23)