CHASSER LES FANTÔMES

Texte Hakim Bah, d’après une idée originale de Sophie Cattani
Mise en scène Antoine Oppenheim

Samedi 15 MAI
20H

Théâtre

Durée 1H30

À partir de 14 ans

J'achète ma place

L’histoire débute quelque part en Afrique et se poursuit en France. Roxane et Marco s’aiment et sont prêts à braver toutes les frontières pour vivre leur amour. Un homme noir, une femme blanche se veulent plus forts que les cultures, les lois et les kilomètres qui les séparent. Mais quand enfin la douane est passée, leurs retrouvailles tant attendues tâtonnent…

Le Collectif ildi  !  eldi fait le récit d’un amour hanté par l’histoire coloniale rythmée par la plume d’Hakim Bah. Une même histoire, deux regards, deux continents, deux voix.

Les amants veulent croire avec une certaine naïveté qu’ils sont égaux face à cet amour. Ils se sentent isolés du poids de l’histoire lorsque l’amour est naissant, mais réalisent ensuite que les espaces d’incompréhension sont multiples, car les enjeux, les contextes ne sont pas les mêmes. De quoi faut-il s’affranchir pour qu’une telle histoire puisse exister ?

Texte Hakim Bah, d’après une idée originale de Sophie Cattani
Mise en scène Antoine Oppenheim
Avec Sophie Cattani, Nelson-Rafaell Madel et Damien Ravnich (musicien)
Scénographie et création lumière Patrick Laffont de Lojo, création son Benjamin Furbacco, musique Damien Ravnich
Collectif ildi ! eldi

Achetez vos places

_

Productions

Production Collectif ildi ! eldi
Coproduction Théâtre Joliette, Scène conventionnée art et création expressions et écritures contemporaines – Marseille, Théâtre du Bois de L’Aune, Théâtre des Halles, scène d’Avignon
Le spectacle a bénéficié du soutien de la Région Sud – Provence-Alpes-Côte d’Azur, du Département des Bouches-du-Rhône, du Carreau du Temple, du Zef, Scène nationale de Marseille, des Plateaux Sauvages et de la SPEDIDAM.
Le collectif ildi ! eldi est soutenu au titre du conventionnement par le ministère de la Culture – D.R.A.C. Provence-Alpes-Côte d’Azur

 

Compte tenu du contexte sanitaire, le port du masque est obligatoire à l’intérieur du théâtre et en salle. Les règles de distanciation en vigueur nous obligent à réduire nos jauges.

Photographie ©Julien Oppenheim