Lettre à un soldat d’Allah, chroniques d’un monde désorienté

De Karim Akouche I Adaptation, mise en scène et scénographie Alain Timár

Jeudi 10 et vendredi 11 JANVIER à 20H

Durée 1h05

J'achète ma place

Jeudi 10 Janvier à 21h15

DÉBAT SUR LE THÈME DE LA LAÏCITÉ :
À l’issue de la représentation, en présence de Karim Akouche, Alain Timár, Raouf Raïs, la LICRA, la Ligue de l’enseignement, la mairie d’Avignon et l’Observatoire Régional de la Laïcité Provence.


Vendredi 11 Janvier à 20h

OFFRE PROMO :
Profitez de l’offre de la rentrée : 14 € la place pour la représentation du vendredi 11 janvier à 20H. Pour toute souscription à cette offre, nous vous offrons la carte membre du Théâtre des Halles. Cette carte donne accès aux abonnements en saison et au tarif première pendant le Festival (la place est à 10€, les 3 premiers jours du Festival) et aux rendez-vous privilégiés proposés par le Théâtre des Halles. Votre carte membre est nominative et est valable jusqu’au 31/07/2019. Billetterie en ligne.


LE SPECTACLE :
Un combat contre l’intolérance, le fanatisme, le nationalisme et autres folies qui font le malheur des peuples Boualem Sansal

” C’est fou comme tu as changé. Je ne reconnais ni tes yeux, ni ta barbe, ni tes idées. Un océan de cauchemars nous sépare. Pourtant nous étions si proches, nous buvions à la même tasse, nous regardions dans la même direction, nous empruntions les mêmes chemins ; tels des jumeaux, nous faisions les mêmes rêves et, parfois, les mêmes bêtises. Tu étais mon confident, tu me racontais tout, je savais apaiser tes douleurs et, lorsque j’étais triste, tu guérissais mon cœur. Fini, les histoires grivoises que tu me racontais autour d’un verre de vin, dans la minuscule chambre universitaire où le délire se mêlait à la fumée des cigarettes. Fini, ce passé où nous défendions des idéaux de justice et de liberté, où nous luttions contre l’obscurantisme et pratiquions la raison critique, le ” plaisir du texte ” et la philosophie de l’absurde. Nous étions des étudiants indomptables, allergiques à la censure et empreints de folie, épris de Rimbaud et de Neruda, nous écrivions des poèmes, nous caricaturions les galonnés et les barbus, nous poussions à l’extrême l’art et la liberté… “ Karim Akouche


De Karim Akouche
Adaptation, mise en scène et scénographie Alain Timár
Création lumière Richard Rozenbaum, régie lumière Claire Boynard Avec Raouf Raïs
Texte publié aux Éditions de l’Écriture

Théâtre des Halles – compagnie Alain Timár

Photos © Louise Maignan

Spectacle à partir de 15 ans


Coproduction Théâtre des Halles – compagnie Alain Timár
Le Théâtre des Halles et la compagnie Alain Timár sont soutenus par le ministère de la Culture – D.R.A.C. Provence-Alpes-Côte d’Azur, la Région SUD – Provence-Alpes-Côte d’Azur, le Conseil départemental de Vaucluse et la Ville d’Avignon.


Représentation scolaire :

Vendredi 11 JANVIER  à 14H15

Réservation : Aurélie Clément, 04 90 85 02 38 / 07 52 05 55 51

rp@theatredeshalles.com